Des djihadistes ont-ils célébré l’incendie de Notre-Dame de Paris ?

• « 800 ans d’Histoire qui partent en fumée » avec l’incendie de Notre-Dame, se réjouissent les soutiens de l’État islamique.

• Les appels à commettre des attentats contre les chrétiens se poursuivent pendant la Semaine Sainte.

• En France, les réactions joyeuses de nombreux musulmans après l’incendie posent question.


« Passez une bonne journée », « Au revoir »… Les soutiens de l’État islamique ont vivement célébré l’incendie de Notre-Dame de Paris ce lundi 15 avril 2019. Une affiche représentant la cathédrale en flammes a même été créée par le média Al-Muntasir, organe de propagande djihadiste. Spécialisé dans la surveillance de la propagande terroriste, le site américain SITE Intelligence a pu constater sa diffusion sur internet et les réseaux sociaux.

L’image, largement ignorée par les médias politiquement corrects français, a été reprise par de nombreux médias britanniques, dont le Daily Mail. Sur le poster en question, une légende résume le message islamique : « La cathédrale Notre-Dame. Sa construction a commencé en 1163 et s’est achevée en 1345. Il est temps de dire adieu à votre oratoire polythéiste ». La référence à l’Histoire et à la valeur symbolique de Notre-Dame est bien présente à l’esprit des supporters du djihad, qui traitent systématiquement les Chrétiens de « polythéistes ».

« 800 ans de l’histoire de la pédophilie, d’adoration de Satan et d’autres rites diaboliques qui partent en fumée en quelques minutes…. c’est jouissif » écrit ainsi l’un d’entre eux en français, sur Facebook. « Je me réjouis et je loue allah alors que je suis témoin de la chute de la plus ancienne croix, en conséquence de l’incendie dans l’église de France » ajoute sur Telegram un sympathisant connu d’Al-Qaïda, « Shibl Al-Aqidah ». Tous ces militants islamiques voient dans l’incendie de Notre-Dame « un bon présage », selon les mots de l’idéologue Abou Qatada Al-Filistini, celui dont la Cour européenne des droits de l’homme refusait l’extradition en Jordanie en 2012…

Du « présage » à l’action, le ministère de l’Intérieur espagnol a annoncé ce 17 avril 2019 l’arrestation au Maroc d’un djihadiste qui voulait s’attaquer à Séville, ville où il réside, rapporte Le Figaro. Après l’incendie de Notre-Dame, la menace islamique se précise pour la Semaine sainte en Espagne. Selon le journal La Razón, relayant des sources antiterroristes, un message circule parmi les djihadistes espagnols afin de commettre un attentat durant les nombreuses célébrations prévues. Le média Al-Muntasir demande ainsi « aux cellules dormantes et aux loups solitaires » de passer à l’acte : « Où êtes-vous maintenant moudjahidines d’allah, quand on a besoin de vous ».

Pour faire passer leur message auprès des foules musulmanes en France et en Europe, les soutiens de l’État islamique utilisent toujours la même technique : victimiser l’islam et les musulmans. Quelles que soient les souffrances infligées aux chrétiens et les attentats commis « au nom d’allah », ce serait forcément selon eux la « compensation » d’autre chose. Avec cette posture, toutes les horreurs sont constamment justifiées contre les Occidentaux, la France et les Français.

Notre-Dame qui brûle ? « Une vengeance et un châtiment » selon les islamistes qui évoquent pêle-mêle les « bombardements de musulmans » et une cathédrale d’où « le patriarche Héraclius de Jérusalem a déclaré la troisième croisade ». Cette rhétorique victimaire nous est malheureusement familière. De nombreux militants de gauche la pratiquent depuis des décennies contre l’Histoire de France, pour sans cesse culpabiliser les Français sur leur passé, tout en dédouanant l’Autre, l’étranger, l’immigré, éternelle victime innocente du « blanc »…

Résultat des courses ? Des milliers de personnes, bien au-delà des soutiens officiels de l’État islamique, se sont réjouies sans honte de l’incendie de Notre-Dame sur les réseaux sociaux. Un grand nombre d’entre elles remercient « allah » et voient dans le drame une « réponse divine » à la blague d’un adolescent, Hugo, sur La Mecque. S’exprimant dans un mélange de français et d’arabe, la plupart défendent ainsi un délit de blasphème tout en possédant sans doute la carte d’identité française… Voilà où nous en sommes rendus, en 2019, en France. Après quarante années d’immigration massive.

Mobilisez-vous d’urgence pour exiger du gouvernement un référendum sur l’immigration. Signez cette pétition : https://damocles.co/referendum-immigration/.

Pour aller plus loin

La pétition pour défendre notre civilisation après l’incendie de Notre-Dame https://damocles.co/Notre-Dame-incendie-civilisation/

Notre Damoclès Désintox sur les musulmans qui célèbrent l’incendie de Notre-Dame : https://damocles.co/desintox/musulmans-incendie-notre-dame/.

Notre Damoclès Désintox sur les cadres de l’UNEF qui se moquent de l’incendie de Notre-Dame : https://damocles.co/desintox/unef-notre-dame-incendie/.

  • Partagez

Et pendant que vous êtes ici...

... Nous avons une petite faveur à vous demander.

Vous êtes tous les jours plus nombreux à lire les alertes infos Damoclès. Pourtant, nous avons fait le choix de n’afficher aucune publicité : de l’information, seulement de l’information, et uniquement de l’information.

C’est pourquoi nous avons besoin de vous. Nos alertes infos Damoclès sont du pur journalisme, dans son sens le plus noble. Il s’agit de faire jaillir la vérité au milieu des mensonges. Nos journalistes mènent l’investigation pour vous au quotidien.

Cela demande du temps, du travail et de l’argent pour aboutir. Nous le faisons, parce que la vérité rend libre. Ce travail de recherche de la vérité doit donc être fait à tout prix.

Si chaque personne comme vous, qui lit nos alertes info Damoclès, qui en apprécie la lecture, vient à nous aider, nous pourrons démultiplier nos capacités d’investigation et de diffusion.

Alors, soutenez ce travail de vérité de Damoclès. C’est simple et cela ne prend qu’une seule minute :

pour faire un don, cliquez ici.

Un grand merci.