single project

Incendie à Notre-Dame de Paris :
défendons notre civilisation !

746 signataires. Objectif : 750



URGENT : L’incendie de Notre-Dame de Paris, symbole de notre civilisation, frappe au cœur l’ensemble des Français. Il est temps d’agir.

La cathédrale Notre-Dame, dans le berceau de Paris, était le monument le plus visité de France. Ses deux rosaces gothiques figurent parmi les plus belles du monde.

Cette bible de pierre traverse les siècles. Elle subit la Révolution. Elle est devenue un temps magasin de fourrage et de nourriture avant d’être rendue au culte.

Année après année, elle a été restaurée.

200 ans pour la bâtir.

2 heures pour la détruire.

Malheureusement, cette sinistre tragédie n’est que la partie émergée.

Celle qui montre enfin au monde ce que trop de Français refusaient de voir :

si les Français ne se réveillent pas, jour après jour, des pans entiers de notre patrimoine vont partir en fumée.

En effet, pendant trop longtemps la valeur symbolique de ce patrimoine a été minorée. Il est souvent peu entretenu, parfois même laissé à l’abandon.

Si on ne sait pas encore quelle est la cause exacte de l’incendie à Notre-Dame, les médias politiquement corrects s’empressent de parler d’un accident.

Bien sûr, il peut y avoir des départs de feu accidentels…

Mais comment leur faire confiance quand ils utilisent d’abord, sans aucune preuve,  « accident » pour des actes qui se révèlent être des profanations, du vandalisme ou des attaques ?

Car les barbares ne s’en cachent même plus !

En effet, depuis des mois, les saccages se multiplient partout en France et les profanations prolifèrent dans le silence des médias :

La basilique Saint-Denis, nécropole des rois de France, a été vandalisée par un Pakistanais clandestin.

∎ A Nîmes, des profanateurs ont dessiné une croix en excréments sur un mur et collé des hosties dessus.

L’église Saint-Sulpice de Paris a été incendiée. Après les précautions d’usage par les médias dominants, on apprend qu’il n’y a « rien d’accidentel »…

Et ce ne sont que quelques exemples parmi tant d’autres. L’an dernier, 2 églises par jour ont été profanées !

Dans un silence assourdissant.

C’est sans doute ça le pire : les principaux médias font tout pour éviter de faire des vagues. Ils minimisent, ils excusent, ils étouffent. Ils font passer cette lutte contre la civilisation occidentale comme « bénigne ».

Mais ces nombreuses profanations ne sont pas un détail.

Et l’incendie de Notre-Dame n’est pas un événement comme un autre. Ce symbole en cendres frappe en plein cœur les Français qui aiment leur pays.

En face, sur les réseaux sociaux, des barbares ricanent. Beaucoup sont musulmans. Ils ironisent et disent que c’est bien fait pour nous…

Selon un prêtre rencontré sur place, la perte principale demeure la charpente du XIIIe siècle, ce qu’on appelle « la forêt ».

24 hectares de chênes avaient été coupés à l’époque. C’était la seule à avoir traversé huit siècles dans le monde. Notre-Dame n’avait pas brûlé en 850 ans.

Ne laissez pas les barbares piétiner votre héritage culturel, le patrimoine français.

Ne laissez pas vos églises brûler sans rien faire.

Il est temps de nous serrer les coudes.

Ensemble, nous pouvons sauver notre France aux 36 000 clochers.

Signez cette Déclaration Solennelle :

« OUI, j’aime la France !

Je refuse de voir son patrimoine vandalisé par des barbares.

Je refuse de voir notre héritage partir en fumée ! »

Un grand merci pour votre action.

L’équipe Damoclès


  • Partagez
  • Signataires : 746

Signer la pétition