Aurélien Taché : un député immigrationniste au service de Macron

Conseiller quasi-anonyme sous Hollande, le socialiste Aurélien Taché a pris du galon aux côtés d’Emmanuel Macron. Élu député en 2017, puis propulsé rapporteur du gouvernement, il exprime désormais, à chaque intervention, la réalité du pouvoir et de l’idéologie macronistes en France. Immigration, islam, perte de souveraineté : dans la bouche d’Aurélien Taché, rien n’est épargné au peuple français.

L’immigration avant tout

Sur le droit d’asile, nouvelle filière d’immigration : « L’asile ne se discute pas, ne se quantifie pas. » (JDD, 9 février 2018)
Sur les travailleurs français : « Je souhaite qu’on mette fin à la préférence nationale dans le travail. » (Bondy Blog, 21 février 2018)
Sur la politique d’immigration : « Plus on donne de titres de séjour, moins il y a de clandestins. » (L’Info Du Vrai, 22 février 2018)
Sur l’emploi d’immigrés dans la restauration, malgré plusieurs millions de chômeurs français : « Nous avons besoin de personnel que nous n’avons pas en France. » (Francetvinfo, 6 août 2018)
Sur l’aide économique à l’accueil des “migrants” : « Le crédit d’impôt solidarité réfugiés permet à ceux qui vont devoir construire la France ensemble, de se rencontrer. » (Discours à l’Assemblée nationale, 17 octobre 2018)

La soumission à l’islam

Pour le voile islamique en entreprises : « C’est cette intolérance qui, dans la France de 2018, nourrit la tentation du repli. Ces femmes ne devraient pas avoir à choisir… la honte doit changer de camp. » (Twitter, 4 février 2018)
Pour le voile islamique à l’université ou à l’Assemblée nationale : s’y opposer « serait une atteinte à la liberté de conscience […] Il n’y a pas de sujet de laïcité ici. » (JDD, 9 février 2018)
Contre la LICRA qui publie un dessin moquant les terroristes islamiques : « Votre mission est de combattre les préjugés racistes […] Reprenez-vous. » (Twitter, 23 février 2018)
Sur la présidente voilée de l’UNEF, Maryam Pougetoux : « L’islam est la deuxième religion de France ! Ce voile, c’est son identité ! » (RMC, 21 mai 2018)
Sur la France : « S’il y avait des femmes voilées dans l’hémicycle […] je vois pas en quoi ce serait gênant […] Des jeunes femmes qui portent le voile, c’est la France. » (France 5, 24 mai 2018)
Sur la “laïcité” : « L’islam a toute sa place en France. Il faut aujourd’hui adapter et moderniser le cadre juridique de 1905 qui a été conçu quand il y avait peu de concitoyens musulmans en France. » (LCI, 15 novembre 2018)

L’abandon de notre souveraineté

Sur la citoyenneté : « Il est urgent de donner aux étrangers les mêmes capacités qu’à nos concitoyens de participer à la vie du pays. » (Discours à l’Assemblée nationale, 20 avril 2018)
Sur le peuple : « C’est quoi le peuple français ? » (Les Terriens du dimanche, 2 décembre 2018)
Sur la diplomatie : « Moi je suis pour […] que la France laisse son siège au conseil de sécurité de l’ONU. » (Les Terriens du dimanche, 2 décembre 2018)
Sur la technocratie européenne : « Le fait de transférer une grande partie de la souveraineté nationale au niveau européen, c’est le coeur de ce que l’on va proposer aux élections européennes. » (Les Terriens du dimanche, 2 décembre 2018)
Sur les élections européennes : ce sont « les élections européennes qui devront trancher […] la question de l’immigration. » (France Inter, 2 janvier 2019)

  • Partagez

Et pendant que vous êtes ici...

... Nous avons une petite faveur à vous demander.

Vous êtes tous les jours plus nombreux à lire les alertes infos Damoclès. Pourtant, nous avons fait le choix de n’afficher aucune publicité : de l’information, seulement de l’information, et uniquement de l’information.

C’est pourquoi nous avons besoin de vous. Nos alertes infos Damoclès sont du pur journalisme, dans son sens le plus noble. Il s’agit de faire jaillir la vérité au milieu des mensonges. Nos journalistes mènent l’investigation pour vous au quotidien.

Cela demande du temps, du travail et de l’argent pour aboutir. Nous le faisons, parce que la vérité rend libre. Ce travail de recherche de la vérité doit donc être fait à tout prix.

Si chaque personne comme vous, qui lit nos alertes info Damoclès, qui en apprécie la lecture, vient à nous aider, nous pourrons démultiplier nos capacités d’investigation et de diffusion.

Alors, soutenez ce travail de vérité de Damoclès. C’est simple et cela ne prend qu’une seule minute :

pour faire un don, cliquez ici.

Un grand merci.

JE SIGNE LA PÉTITION
mini blog

Les djihadistes continuent-ils de toucher des aides sociales ?

Tweet Partager   Les faits L’information a fait l’effet d’une bombe dans les rédactions : en octobre 2017, Le Figaro révèle que 20% des djihadistes partis se battre en Irak et en Syrie continuent de toucher des allocations sociales. « Munis de leurs cartes avec photos, des parents percevaient les fonds venant de Pôle emploi de la …