single project

PÉTITION : STOP à la Justice laxiste !

27696 signataires. Objectif : 30 000



Céleste, 15 ans, n’aurait pas été violée.
Puis étranglée.
Puis brûlée.
Si un juge n’avait pas relâché ce monstre dans la nature.

Il avait déjà été condamné en 2005, pour plus d’une dizaine de viols et tentatives de viol.

Le 20 août 2020, il vient à Nantes avec l’intention de violer à nouveau.
Et Céleste a le malheur de croiser sa route.

Chaque année, des multirécidivistes sont relâchés en avance, alors que leurs peines sont déjà ridicules.

Au premier confinement de 2020, vous deviez rester cloîtré chez vous ?
Pendant ce temps, suite à la pression de magistrats idéologues, le ministre de la Justice a libéré 13 000 détenus avant la fin de leur peine !

C’est le monde à l’envers.

C’est simple :
Que les racailles dealent de la drogue à des collégiens…
Qu’ils volent votre portefeuille en vous mettant un couteau sous la gorge… 
Qu’ils agressent et harcèlent en meute une jeune femme dans la rue…
Qu’ils pénètrent chez vous par effraction et frappent votre famille…
Les racailles peuvent multiplier les délits… 

… des juges laxistes trouveront toutes sortes d’excuses pour ne pas les envoyer en prison. Ou, au moins, pour les faire sortir au plus vite. 

La Justice a été dévoyée par quelques magistrats et idéologues influents.

Ils ont pénétré le ministère de la Justice. Ils sont contre la prison, par principe. À leurs yeux, les racailles sont systématiquement des victimes de la société et de la police. 

Pour se faire une idée de leur idéologie, il suffit de lire la tristement célèbre « harangue de Baudot », qui inspire encore le marxiste Syndicat de la Magistrature : 

« Soyez partiaux (…) Ayez un préjugé favorable (…) pour le voleur contre la police, pour le plaideur contre la justice. »

Ces juges rouges ne se cachent même pas : ils assument et revendiquent leur préférence pour les racailles ! Ils ne jugent pas, ils font de la politique !

Racailles et djihadistes se rient de la Justice ! 

Voilà une des plus grandes absurdités de la Justice en France :

Les policiers ont beau attraper des délinquants et criminels…
… bien souvent les juges ne les envoient pas en prison.
Et quand bien même ils voudraient les incarcérer, ils sont poussés à ne pas le faire.

Même quand les racailles récidivent, ces juges leur donnent un « sursis probatoire » : 

« Ne recommence pas à brûler des voitures et à frapper dans la tête d’inconnus que tu as mis à terre, hein ! Pas bien ! Allez… Tu peux partir… »

Autant dire que pour les racailles, c’est de la rigolade.
Comme s’il ne s’était rien passé.

Pour eux, le juge est un guignol.
Et la Justice, une farce.

Ces idéologues rouges ont inspiré des lois laxistes pour :
• encourager les juges rouges à excuser la racaille ;
• contraindre les juges consciencieux, impartiaux, à prononcer de faibles peines. 

Depuis la Loi Taubira, c’est un fait : les récidivistes sont traités comme si on avait « oublié » que ces racailles avaient commis LES MÊMES DÉLITS avant de recommencer.

Souvent le juge prononce un sursis, alors que le multirécidiviste est « bien connu des services de police » et qu’il est un habitué de la prison !

Depuis Macron, les violeurs qui ont recommencé à violer, les agresseurs qui ont recommencé à frapper… ne sont même plus incarcérés immédiatement.

Ce mépris pour les victimes est intolérable.
C’est une insulte insupportable envers les Français !

Pire : des juges laissent en liberté des djihadistes condamnés.

Prenez le terroriste islamique Larossi Abballa :
• Alors que c’était un délinquant multirécidiviste.
• Alors qu’il participait à des « entraînements religieux et sportifs » avec simulation d’égorgement.
• Alors qu’il avait déjà listé des cibles potentielles dans le département des Yvelines.
• Alors qu’il était poursuivi pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste »

… Il n’a été condamné qu’à 3 ans de prison.
… Dont 6 mois avec sursis.

Vous trouvez cette peine ridicule et choquante ?

Attendez la suite, car le cauchemar commence à peine.

Peu de temps après, à Magnanville, ce djihadiste poignarde et égorge chez eux un père et une mère de famille, devant leur enfant de 3 ans.

Ce couple travaillait pour le ministère de l’Intérieur.
Leur nom, leur adresse, leur métier, tout était sur sa liste.

La Loi à deux vitesses : préférence aux racailles !

Les délinquants ne craignent pas la prison.

En effet, non seulement le jugement est déjà souvent risible, mais le juge d’application des peines repasse derrière. Ce second juge peut réduire les peines et relâcher la racaille dans la nature. 

Et les peines prononcées fondent alors comme neige au soleil, lors de leur exécution :
• « remises de peine automatiques »,
• « remises de peine supplémentaires »,
• libération conditionnelle… 
… même pour les condamnés à perpétuité !

Évidemment, cette clémence de juges idéologues n’est valable que si vous êtes une racaille ou un ennemi de la France. 

Si vous êtes un citoyen « normal », c’est une toute autre histoire, car la Loi s’appliquera avec toute sa fermeté.
On marche sur la tête.

C’est un fait : aujourd’hui en France, à cause des juges laxistes, la Loi n’est pas la même pour tous ! 

Vous vous souvenez de la séparation des pouvoirs : exécutif, législatif et judiciaire ?
Les juges militants s’en moquent. 

Ils se servent de la justice comme d’un levier politique pour changer la société.
Pour modifier le droit, plutôt que de l’appliquer.
Et ils sont indéboulonnables.

Ils sont censés juger au nom du peuple français.
Ils sont censés appliquer la Loi.
Pas utiliser la Justice pour mettre en danger les Français !

La vérité, c’est que ces juges ont détruit l’équilibre des pouvoirs en France.
Ils ne sont plus les « bouches de la Loi ».
Ils la déforment, ils l’arrangent selon leurs vues partisanes.

Si ça les dérange de mettre des criminels en prison, qu’ils changent de métier !

STOP au Gouvernement des Juges !

C’est pour cela que Damoclès lance aujourd’hui une grande pétition nationale pour contrer le « Gouvernement des Juges ».

En effet, le fond du problème, c’est que la Justice en France est influencée en son sein par des magistrats très marqués politiquement à l’extrême-gauche.

On le voit par exemple dans les prises de position du Syndicat de la magistrature.
Ses juges affichent sans complexe leur marxisme.

Leur idéologie s’est illustrée par le scandale du « Mur des Cons ».
Ils y épinglaient la photo de personnalités de droite qui leur déplaisaient… et de parents de victimes de la racaille !
Mais ils n’ont même pas été sanctionnés. Taubira a fait mine de ne rien voir.

Il est intolérable que ces juges prennent autant de pouvoir, en contradiction directe avec la séparation des pouvoirs.
Il est intolérable qu’ils déforment le droit au nom de « l’interprétation » pour servir leur agenda politique.
Il est intolérable qu’ils refusent de sanctionner les délinquants et criminels, et les laissent libres de vous agresser.

Il est intolérable que le bien-être des racailles passe avant la sécurité des honnêtes citoyens !

La solution est très simple. La loi doit être changée pour :
• permettre aux juges consciencieux de faire leur travail en prononçant des sanctions fermes, redoutées par les délinquants ;
• contraindre les juges rouges, qui ont pénétré la Justice, à prononcer les peines nécessaires contre la racaille.

Les lois laxistes se sont empilées les unes après les autres. Il est temps de faire le ménage !

En signant la pétition, vous demandez aux députés et aux sénateurs de mettre fin au laxisme de la Justice !

Les agressions se multiplient partout en France.
À ce rythme, il n’y aura plus une ville, plus un village qui sera épargné.

Si vous ne faites rien, l’insécurité va continuer à exploser et les rues près de chez vous deviendront des coupe-gorges.

Il est URGENT de vous mobiliser.

Signez et partagez cette pétition avec un maximum de gens autour de vous !

Un grand merci pour votre action.

L’équipe Damoclès

PÉTITION : STOP à la Justice laxiste !

Mesdames, Messieurs les Députés,
Mesdames, Messieurs les Sénateurs,

L’équilibre des pouvoirs est rompu. La Justice est dévoyée par les juges-militants qui excusent la racaille et font de leurs jugements des actes politiques. Les lois laxistes empêchent les juges impartiaux de prononcer et faire appliquer les justes peines. 

Nous vous demandons solennellement de :

■ Rétablir l’application réelle des peines prononcées, y compris des peines de prison de moins de 2 ans, car les racailles multiplient les « rappels à la loi » et le sursis en évitant l’incarcération.

■ Durcir les peines pour les récidivistes, avec notamment une révocation automatique du sursis en cas de nouvelle condamnation ;

■ Étendre le champ de la récidive légale à tous les faits de réitération (et pas seulement aux délits assimilés) ;

■ Supprimer les remises de peine automatiques qui permettent aux délinquants de récidiver rapidement ;

■ Expulser tous les délinquants et criminels étrangers.

Destinataires :

Députés et Sénateurs


  • Partagez
  • Signataires : 27696

Signer la pétition