single project

Traité comme un criminel… pour avoir protégé sa famille ?

39 566 signataires. Objectif : 40 000



Victime d’un cambriolage, ce buraliste est traîné devant la Justice… pour avoir protégé sa famille ! Signez la pétition de soutien !

Dans ce petit village de campagne, des racailles viennent régulièrement semer la peur et piller les habitants, en toute impunité

Alors quand le buraliste de Montrevel est réveillé en urgence à 1h du matin par son épouse, la peur le saisit à nouveau. Il est dans un état second : ça recommence…

Leur bar-tabac a déjà été cambriolé 6 fois ces dernières années. Chez eux, les cambriolages sont une plaie. Une voisine en a même subi 11 !

En cherchant à entrer par effraction, les malfrats sont déjà hors-la-loi. 

Qui sait, dans la nuit noire, combien ils sont, de quoi ils sont capables ?

Le couple de commerçants habite au-dessus de leur commerce.
Pour se rassurer, le buraliste sort le vieux fusil du grand-père.

Il se rend compte alors qu’il fait face à pas moins de 3 cambrioleurs.

Dans la confusion, deux coups partent en l’air, involontairement.
Mais le bruit ne fait pas fuir l’ombre.

Au contraire, elle commence à s’approcher de lui. 
Dans la pénombre, elle semble même tenir quelque chose dans sa main !

En urgence, il tire une troisième fois et le cambrioleur finit enfin par s’enfuir.

Mais le cauchemar ne fait que commencer : quelques jours plus tard, ce sont les gendarmes qui débarquent à leur bar-tabac… pour arrêter le buraliste !

Un des coups de feu aurait légèrement blessé le cambrioleur.

Cambrioleur qui venait tout juste de sortir de prison.
Pas vraiment un enfant de choeur.

Et c’est le buraliste qui est traîné devant la justice… 

… Alors qu’il est victime !

Menotté, placé en garde-à-vue, il doit dormir en cellule.
Il est même d’abord poursuivi pour tentative d’homicide !
Dans ce cas, il risque carrément la prison ferme !

Le pire, c’est que c’est récurrent en France. Aujourd’hui, il est presque devenu interdit de se défendre quand on est attaqué.

Et les cambrioleurs en profitent. 

En effet, tout vient de notre droit pénal. La loi actuelle est tellement restrictive pour les victimes qu’il faut quasiment vous faire tirer dessus d’abord pour pouvoir vous protéger ! On croit rêver !

Ce buraliste n’a fait que défendre sa famille. Ce n’est pas un criminel : c’est la victime !

Pour couronner le tout, cette tragédie annonce la mort sociale du village. Ce bar-tabac était le seul commerce de Montrevel, sur la route de Grenoble.

C’était l’endroit où l’on se retrouve. Et il ne rouvrira pas.

Pour son épouse, ce bar-tabac, c’était toute sa vie.

Elle le tenait de sa mère. Depuis vingt-trois ans, elle y travaillait 7 jours sur 7, ne prenait qu’une semaine de vacances par an.

Mais à quoi bon, quand le fruit de votre travail peut être volé, réduit en poussière en quelques minutes par des délinquants ?

Comment vivre dans cette peur permanente, à se demander chaque soir avant de se coucher si vous n’allez pas vous faire attaquer durant la nuit ?

En signant la pétition, vous demandez que :

Le buraliste puisse être reconnu comme victime et pas traité comme un criminel ;

et que la présomption de légitime défense soit appliquée plus largement lors des attaques à domicile, comme les cambriolages.

Il faut agir d’urgence.

La Justice doit reconnaître que ce sont ces commerçants qui sont les victimes, pas les délinquants qui viennent les attaquer chez eux en pleine nuit !

Signez et partagez cette pétition à vos proches dès maintenant.

Merci pour votre action !
Merci pour eux !

L’équipe Damoclès


  • Partagez
  • Signataires : 39 566

Signer la pétition