single project

Pétition : NON à la mise à mort de nos armées #SOSARMEE

53908 signataires. Objectif : 75 000



Monsieur le Président de la République,

Durant la campagne, vous avez martelé un objectif. Vous annonciez vouloir monter le budget de la défense à 50 milliards d’euros pour 2025.

C’est une augmentation de 17,3 milliards d’euros en 8 ans.

Et puis ces derniers jours, nous, citoyens français, avons découvert dans la presse que vous prévoyez exactement l’inverse : réduire le budget de la défense.

En 2017, il était prévu que le budget de la défense soit de 40 milliards d’euros, soit 1,77 % du PIB.

Mais coup sur coup, il a été rogné :

  • 2,7 milliards d’euros de crédit ont été gelé ;
  • Et votre gouvernement a demandé une réduction des dépenses de 850 millions d’euros, déjà votée par le Parlement.

Vous ne respectez déjà plus vos promesses, moins de deux mois après votre élection. D’autant plus qu’on apprend également que ces 850 millions de baisse sont en réalité 1,4 milliards d’euros !

Autrement dit, nous passons d’un budget de 40 milliards à 35 milliards d’euros.

En tant que citoyen, je connais les conditions de vie et d’action de nos soldats. Ce n’est déjà pas très glorieux. De nombreux militaires sont obligés de se payer de l’équipement étranger moderne, tant les problèmes se multiplient avec ceux fournis en dotation.

Cette baisse du budget menace directement la sécurité de tous les citoyens de notre pays, d’autant plus que les « djihadistes français » de l’Etat Islamique se préparent à revenir en France. Nous sommes en guerre !

Voilà pourquoi je vous demande de prendre les 2 mesures suivantes au plus vite :

  1. De revenir sur la baisse de 1,4 milliards d’euros du budget de la défense qui menace directement la sécurité des citoyens français, qu’ils vivent à Paris ou dans le plus petit village de Province ;
  2. Et de ne plus tenir des propos désobligeants quand les professionnels sous votre commandement vous dénoncent une situation absolument intenable.

Demain, si ce budget était voté, je ne doute pas que les Institutions de la République soient protégées. Mais j’exige d’être aussi protégé comme citoyen.

Vous serez d’accord, nous ne pouvons pas tolérer cela.

Je compte sur vous, Monsieur le Président de la République, pour mettre fin à cette situation dangereuse pour les Français.

Avec ma respectueuse considération,

L’équipe Damoclès

  • Destinataire :

    Monsieur le Président de la République, Emmanuel Macron


  • Partagez
  • Signataires : 53908