single project

Pétition : exigez la Cour de Justice contre Buzyn et Philippe !

70390 signataires. Objectif : 75 000



Madame, Monsieur,

C’est un scandale d’État.

Agnès Buzyn vient d’avouer publiquement que le gouvernement SAVAIT à quel point le Coronavirus était dangereux.

« Quand j’ai quitté le ministère, assure-t-elle au journal Le Monde, je pleurais parce que je savais que la vague du tsunami était devant nous. »

Elle était bien placée pour le savoir : en janvier, elle était encore ministre de la Santé. 
Elle avait prévenu le Premier ministre Édouard Philippe.

Et ils n’ont RIEN dit aux Français, laissant croire que c’était une « grippe comme les autres ».
Et ils n’ont RIEN fait pour anticiper la contagion mortelle.

Les faits sont accablants.

 

Pénurie de masques de protection : un véritable scandale

Les masques ? Envolés le 19 février pour la Chine, avec des tonnes de matériels médicaux indispensables (520 000 masques, des combinaisons de protection, thermomètres, gants…) comme l’a confirmé le Canard Enchaîné. 

Aujourd’hui, les soignants manquent cruellement de matériel dans les hôpitaux.
La plupart des médecins généralistes ne peuvent même pas se protéger.

Sans parler des forces de l’ordre qui ont interdiction officielle de porter des masques sur le terrain, dans leur surveillance du confinement. 

En février, les membres du gouvernement avaient promis que les masques arrivaient. Qu’il n’y avait pas lieu de s’inquiéter.

Mais ils SAVAIENT qu’il y avait pénurie !

Et aujourd’hui, le gouvernement veut nous faire croire que les masques ne sont pas nécessaires…

Pour couronner le tout, on apprend maintenant qu’une société française produit des masques…
… pour le ministère de la santé britannique !

Mais de qui se moque-t-on ?!

 

Stratégie calamiteuse face à la crise sanitaire

Emmanuel et Brigitte Macron se rendent au théâtre le vendredi 6 mars pour « inciter les Français à sortir malgré le coronavirus ».

Puis le gouvernement change de version, dans la plus grande confusion, jusqu’à l’annonce du confinement. Et Emmanuel Macron n’ose même pas prononcer le mot « confinement »  !

Puisqu’ils s’y sont pris si tard, le confinement risque de durer bien plus longtemps qu’annoncé au départ.

La directrice générale de Santé publique France estime désormais qu’il faudra attendre « entre deux et quatre semaines » pour observer un changement dans la dynamique de l’épidémie de Covid-19.

 

Mensonge sur la gravité de l’épidémie

« Les risques de propagation du coronavirus sont très faibles », prétendait fièrement Agnès Buzyn en sortie de Conseil des ministres, le 24 janvier dernier.

Ce n’est plus de l’amateurisme. 

C’est un Mensonge d’Etat !

C’est pourquoi Damoclès lance aujourd’hui cette pétition pour rassembler tous les Français qui demandent Justice.

Buzyn et Philippe doivent passer devant la Cour de Justice de la République !

Cette Cour est compétente pour juger les membres du gouvernement pénalement responsables des actes accomplis dans l’exercice de leurs fonctions, qualifiés de crimes ou délits au moment où ils ont été commis (Macron ne peut pas juridiquement être poursuivi par la Cour de Justice).

Elle l’a déjà fait pour le scandale d’État du sang contaminé en 1999, par exemple.

La Cour peut être saisie par toute personne qui s’estime lésée par un crime ou un délit imputé à un membre du gouvernement dans l’exercice de ses fonctions.

Un collectif de 600 soignants a porté plainte le jour du lancement de cette pétition, le jeudi 19 mars, contre le Premier ministre Édouard Philippe et l’ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn.

Ces soignants les accusent de s’être « abstenus » de prendre à temps des mesures pour endiguer l’épidémie de Covid-19, a annoncé leur avocat.

La Cour de Justice de la République n’est pas compétente pour juger le Président de la République. C’est pourquoi Damoclès se concentre aujourd’hui sur les responsables du gouvernement : le Premier ministre Édouard Philippe et l’ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn.

Ce n’est qu’une première étape absolument nécessaire : nous réservons la mise en responsabilité d’Emmanuel Macron pour un second temps.

 

Signez cette pétition pour exiger Justice !

En signant cette pétition, vous réclamez Justice contre le Premier ministre Édouard Philippe et l’ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn.

Partagez cette pétition avec un maximum de gens autour de vous !

Mobilisez-vous maintenant.

Un grand merci pour votre action.

L’équipe Damoclès

 

Destinataire :

Cour de Justice de la République


  • Partagez
  • Signataires : 70390

Signer la pétition