single project

NON au consentement sexuel à 13 ans !

20661 signataires. Objectif : 30 000



Avertissement : Ce sujet est extrêmement sensible. Certaines citations risquent de vous choquer et de vous écœurer. Mais il faut absolument réagir et défendre les enfants avant qu’il ne soit trop tard.

Madame, Monsieur,

Les derniers agissements à l’Assemblée nationale sont très suspects.

Le ministre de « l’égalité entre les femmes et les hommes », Marlène Schiappa envisage de placer l’âge du consentement sexuel à 13 ans.

Elle est appuyée dans sa réflexion par le ministre de la justice, Nicole Belloubet qui a annoncé devant les députés que l’âge du consentement sexuel à 13 ans est « envisageable », qu’il « pourrait être retenu ».

J’insiste, à TREIZE ans !

À 13 ans, nos filles sortent tout juste de l’école primaire. Elles sont insouciantes, innocentes. Elles sont encore en train de jouer à la marelle avec leurs amies.

À 13 ans, les garçons ont aussi de grands rêves. Les adultes peuvent les influencer, les détourner facilement.

C’est à ces enfants de 13 ans que le ministre de « l’égalité entre les femmes et les hommes » pense donner le consentement sexuel.

Imaginez-vous vraiment qu’à 13 ans on a la force de résister aux avances sexuelles d’un adulte ?

Il nous faut nous mobiliser, et vite. Cette partie du projet de loi doit disparaître sur le champ.

L’innocence de nos enfants ne se discute pas !

C’est un véritable scandale et je vous demande de signer la pétition tout de suite contre l’établissement du consentement sexuel à 13 ans.

On peut légitimement se demander si certains ne veulent pas légaliser la pédophilie.

Car il ne faut pas se voiler la face : c’est malheureusement l’agenda d’une certaine gauche dégénérée mais influente et déterminée. Des militants se battent depuis des décennies pour légaliser la pédophilie.

Voyez vous-même.

Le 27 janvier 1977, Le Monde publie une pétition de soutien à trois pédophiles condamnés.

Elle est signée par des personnalités comme Jack Lang, Louis Aragon, Simone de Beauvoir, André Glucksmann, Guy Hocquenghem, Gabriel Matzneff, Jean-Paul Sartre ou Bernard Kouchner.

Une phrase choque, tant elle fait référence à l’actualité :

« Si une fille de 13 ans a droit à la pilule, c’est pour quoi faire ? »

Ils disent également :

« [être âgé de] 3 ans pour des baisers et des caresses, ça suffit ! »

C’est ainsi que le journal Libération a relayé, à la fin des années 70, les tribunes des militants en faveur de la légalisation de la pédophilie.

Le 5 novembre 1978, le journal Libération publiait dans sa page d’annonces: « Apprenons l’amour à nos enfants ! » avec une image particulièrement ignoble d’une petite fille prépubère en train de réaliser une fellation sur un adulte.

Le 25 janvier 1979, Libération donne la parole au pédophile assumé Jacques Dugué, qui écrivait :

« Pourquoi un homme n’aurait-il pas le droit d’aimer un enfant ? »

Un enfant qui aime un adulte, sait très bien qu’il ne peut pas encore donner, aussi, il comprend et il accepte très bien de recevoir. C’est un acte d’amour. C’est une de ses façons d’aimer et de le prouver. Ce fut le comportement avec moi des quelques garçons que j’ai sodomisés.

Et puis disons les choses comme elles se passent. Il aime ressentir dans son corps, le membre viril de celui qu’il aime, d’être uni à lui, par la chair. Cela donne de grandes satisfactions.

Il a aussi la satisfaction d’être agréable à celui qui le sodomise qui jouit en lui. Cela lui procure aussi une grande joie, car aimer c’est aussi bien donner que recevoir. Cela peut-être dur à admettre pour des profanes, mais c’est la réalité. »

D’ailleurs, le journal Libération ne s’en cache même pas !

 

LibéDésintox@LibeDesintox

On nous a demandé si Libération avait “soutenu la pédophilie”, à ses débuts.
Et la réponse est oui. http://checknews.fr/question/11854/ 

 

C’est ainsi également que des politiciens et journalistes de gauche ont ouvertement soutenu la pédophilie :

  • Daniel Cohn-Bendit écrivait dans Le Grand Bazar : « Il m’était arrivé plusieurs fois que certains gosses ouvrent ma braguette et commencent à me chatouiller […] s’ils insistaient, je les caressais. » ;
  • Michel Polac écrivait également : « Je me suis rapproché de lui, et il était nu sur le côté, et j’ai seulement baissé mon pantalon et ai collé mon ventre contre son cul, et j’ai déchargé aussitôt. » ;
  • Frédéric Mitterrand écrivait aussi : « Tous ces rituels de foire aux éphèbes, de marché aux esclaves m’excitent énormément. »

Il est hors de question de les laisser légaliser la pédophilie dans notre pays !

Battons-nous ! Signez la pétition maintenant pour donner du poids à tous ceux qui s’opposent frontalement à cette nouvelle folie.

Quelle est la logique de poser la majorité sexuelle à 15 ans et le consentement à 13 ans ?

L’âge du consentement n’a aucune raison d’être séparé de la majorité sexuelle.

Signez la pétition pour dire NON à la légalisation de la pédophilie et dire NON à l’établissement de l’âge du consentement à 13 ans seulement !

Mais plus encore, s’il vous plaît, diffusez cette pétition par tout moyen : vos comptes réseaux sociaux, vos contacts emails, vos amis, vos proches, votre famille. La pétition doit circuler le plus possible.

Si nous sommes des centaines de milliers à dénoncer ce scandale, ils seront forcés de faire demi-tour. C’est notre devoir de protéger les plus jeunes !

L’équipe Damoclès.

  • Destinataire :

    Monsieur le Président de la République, Emmanuel Macron


  • Partagez
  • Signataires : 20661